test banner

Monter des Ressorts Progressifs sur votre Triumph Twin

Monter des Ressorts Progressifs sur votre Triumph Twin

Monter des ressorts de fourche progressifs va transformer le comportement routier de votre Triumph Twin, et cela n'a rien de difficile.

Nous vous garantissons que vous serez étonnés du résultat, nous n'y croyions pas vraiment avant de les essayer, maintenant toutes nos motos en sont équipées!

Ressorts Progressifs - comment, pourquoi ?
La différence principale vient du fait que les ressorts sont "progressifs", c'est a dire multi-fréquence, alors que les ressorts d'origine sont mono-fréquence. Visuellement, les ressorts d'origine sont "simples", et leurs boucles sont régulières (même écartement tout au long du ressort). Les ressorts progressifs présentent des boucles dont l'écartement est plus serré à un bout, et plus écarté à l'autre bout.



Les boucles plus écartées donnent un amortissement plus ferme, les boucles les plus serrées un amortissement plus souple. La variation permet à la fourche de réagir de façon controlée à une gamme de fréquences - pour prendre deux exemples extrèmes : un petit raccord de goudron et un gros freinage.

Résultat : un meilleur confort à petite vitesse, un comportement plus précis à haute vitesse, en courbe, et lors des freinages.

A l'inverse, un ressort simple réagit de la même façon à toutes les sollicitations, d'où un résultat "compromis" dans pratiquement toutes les situations.

La longueur est la même qu'à l'origine, ces ressorts ne modifient pas la hauteur de la moto (pour info : longueur 33 cm sur Bonneville/Scrambler et 31,5 cm sur Thruxton).

Plus de détails sur les ressorts ici.

Principe de montage

Le montage est assez simple - pour ceux qui ne connaissent pas, un fourche de moto est en réalité un organe simplissime : deux ressorts qui baignent dans l'huile à l'intérieur de deux tubes. Les ressorts sont compressés pour donner du débattement à la roue (l'amortissement se fait via l'huile, d'où l'importance d'avoir de la bonne huile en quantité correcte dans la fourche, mais c'est un autre sujet).

Les ressorts se montent et se démontent par le dessus, il n'est donc pas nécessaire de démonter la fourche et de compromettre sa géométrie. Changer les ressorts prend une dizaine de minutes, sans aucune difficulté technique ni recours à des outils exotiques.

Montage

1 - Protéger le réservoir et démonter le guidon de la moto pour dégager les bouchons de fourche (si nécessaire, sur certaines motos les bouchons sont naturellement dégagés.



2 - Soulever la moto de façon à mettre la roue avant en l’air (pour mettre les ressorts hors contrainte).

3 - Dévisser et démonter les bouchons de fourche. Attention : même roue avant en l’air, ils peuvent être encore sous tension, attendez-vous déjà un certain « recul » au démontage !



4 - Prenez note du nombre et de la position des rondelles et entretoises situées au-dessus du ressort.

5 - Sortir à la main les tubes intercalaires qui se trouvent à l’intérieur des tubes de fourche, en prenant garde d’égoutter l’huile de fourche à l’intérieur du tube avant de les sortir.



Sur Bonneville avec roues alliage uniquement : vous devez réduire la longueur des tubes intercalaires de 30mm pour conserver la hauteur de la moto d’origine tout en montant des ressorts progressifs. Scier soigneusement, vérifier les cotes et nettoyer les surfaces de découpe à la lime et au papier de verre pour offrir des surfaces planes et lisses.



6 - A l’aide d’un aimant ou d’une tige recourbée, aller chercher les ressorts à l’intérieur de la fourche. Les laisser égoutter avant de les sortir par le haut


7 - Insérer en lieu et place les ressorts progressifs. Attention, le côté « serré » des ressorts (où les boucles sont les plus rapprochées) doit être placé en haut.

Les nouveaux ressorts sont plus longs que les ressort d’origine de quelques millimètres (ils travaillent en légère précontrainte), et il est normal de devoir « insister » un peu pour remettre le capuchon des tubes de fourche.

8 - Remettre ensuite les tubes intercalaires en place, puis les rondelles et entretoises qui se trouvaient avec (selon les cas) et remonter les bouchons en haut des tubes. Nous recommandons de mettre du Loctite sur les filetages avant le serrage final.

9 - Remonter le guidon et remettre la moto sur ses roues. Trouver le réglage qui vous convient en faisant plusieurs essais de roulage sur routes diverses. Vérifier les serrages par précaution après quelques roulages.

 

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse de courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires