test banner

Changer le kit chaine de votre Triumph

Changer le kit chaine de votre Triumph

Changer le kit chaine sur votre Triumph, une opération à la portée du bricoleur moyen grâce à nos conseils…

Organisation

Votre moto doit avoir la roue arrière en l’air, si elle n’a pas de béquille centrale, utiliser une béquille d’atelier (par exemple une Dunstall, voir notre ref BBB006).

Commencez par « dégager le terrain » pour avoir un bon accès à la chaine : démonter le couvre-pignon, le pare-chaine ainsi que tout autre équipement gênant (par ex. sacoches).
 

1 - Sortir la chaîne

Il existe plusieurs méthodes, selon votre équipement.


1a - Avec un dérive-chaîne : installer l’outil sur un maillon en alignant l’ergot sur l’axe du maillon, approcher à la main puis serrer l’outil sur la chaine. Visser l’ergot pour chasser l’axe. Au besoin finir avec un chasse-clou et un marteau.
 

1b - Avec une disqueuse ou une meuleuse en cône, meuler les ergots d’un maillon. Repousser celui-ci avec un chasse-clou.


1c - Avez une scie à métaux, couper au milieu d’un des maillons en demandant à un ami de tenir la chaine en place pour l’empêcher de bouger. Pas le plus pratique ou rapide, mais « low-tech » !
 

2 – Remplacer le pignon

Facile pour démonter l’ancien : dégager le repli de la rondelle qui empêche son desserrage, puis (en actionnant le frein arrière pour bloquer le mouvement), dévisser l’écrou du pignon.

Montage du nouveau pignon : l’inverse ! Vérifier le serrage au couple (voir carnet d’entretien de la moto pour la valeur à appliquer).
 

3 – Remplacer la couronne

Déposer la roue arrière, dévisser les vis/écrous qui maintiennent la couronne. Monter la nouvelle couronne en lieu et place, attention à bien remonter les rondelles d’appui s’il y en a. Vérifier le serrage au couple (voir carnet d’entretien de la moto pour la valeur à appliquer).

Remonter la roue arrière sur le bras oscillant, sans rien serrer.
 

4 – Monter la nouvelle chaine

Vérifier la longueur en alignant sur le sol l’ancienne et la nouvelle. Présenter la chaîne en la passant autour du pignon et de la couronne (roue arrière avancée au maximum), contrôler à nouveau la longueur. Au besoin, raccourcir à la bonne longueur.


Un mot sur les attaches rapides : nous déconseillons fortement de monter un maillon « attache rapide » sur une moto autre que petite cylindrée (donc pas une Triumph !). C’est pourquoi toutes nos chaines sont vendues avec maillon libre à sertir. Nous pouvons sur demande fournir un maillon rapide, mais à vos risques et périls !


Le maillon libre se présente comme suit : un maillon ouvert, 4 joints toriques, une plaquette à sertir et une dosette de graisse. Commencer par graisser l’attache (la photo présente 2 joint montées sur le maillon, les 2 autres viendront en place au moment de refermer le maillon).


La chaîne en place, installer le maillon graissé aux deux bouts pour fermer la chaine, coté ouvert vers vous. Monter les deux derniers joints toriques puis la plaquette en la « coinçant » sur le maillon avec une pince.


5 – Sertir le maillon libre


5a - Avec un rive-chaine : installer l’outil sur l’un des axes du maillon libre, approcher à la main puis serrer légèrement l’outil sur la chaine. Visser l’ergot pour « mater » le rivet. Procéder avec prudence (voir ci-dessous). Répéter sur l’autre axe.


5b - Méthode « à l’ancienne » : sans rive-chaine, il est possible de sertir le maillon avec deux marteaux et un poinçon (et l’aide d’un ami). Un marteau derrière pour assurer un « contre », sertir les axes du maillon avec le poinçon en frappant avec l’autre marteau.
 

Dans les deux cas – important : bien travailler dans l'axe du maillon et surtout ne pas écraser les joints toriques : serrer/frapper doucement et arrêtez-vous avant que les joints ne s'écrasent. Sitôt que la tête de l'axe du maillon est légèrement écrasée, c'est OK, il ne faut pas serrer plus fort.



6 - Tension et finition

Vérifier le bon alignement de la roue tout en donnant à la chaine la bonne tension. Pour repère,  le milieu de la chaîne (partie inférieure) doit avoir un « mou » d’environ 15 à 25mm.

Serrer l’axe de roue arrière au couple de serrage indiqué par le constructeur (voir carnet d’entretien). Recontrôler la tension de chaîne avant de prendre la route, puis à nouveau après quelques kilomètres.
 

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse de courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires